Le Protocole MOST

Le processus d’intervention du Protocole MOST est un protocole de soin conçu pour les professionnels de la massothérapie et de l’orthothérapie. Il a été développé par Massothérapie Québec en collaboration avec l’Association professionnelle des massothérapeutes spécialisés du Québec, Mon Réseau Plus et le Centre de recherche sur les applications thérapeutiques du toucher (C.R.A.T.T.) dans un effort d’uniformisation de la massothérapie au Québec et d’optimisation des résultats cliniques. Le protocole a également été validé scientifiquement avec l’aide du Dr Angelo Fallu M.D., qui a confirmé la valeur thérapeutique de cette nouvelle approche. L’appellation MOST trouve sa signification dans les termes Massothérapie, Orthothérapie, Solution, Thérapeutique.

Protocole MOST

Le Protocole MOST est le résultat de 5 années de recherches du C.R.A.T.T. qui a mené une campagne approfondie d’observations cliniques en étudiant 2 825 traitements de massothérapie. L’objectif de cette recherche était de faire la synthèse des techniques employées par les professionnels de la massothérapie afin de partager les résultats des traitements les plus efficaces. Tous les Massothérapeutes cliniciens MQ, soit les thérapeutes qui obtiennent la certification de Massothérapie Québec, acquièrent la maitrise des étapes du protocole afin de pouvoir les intégrer à leur pratique.

Le processus d’intervention du Protocole MOST est enseigné à tous les Massothérapeutes cliniciens MQ dans le cadre de leur accréditation à Massothérapie Québec. Une fois la procédure d’accréditation complétée, ces derniers peuvent exposer sur leur lieux de travail une affiche certifiant que le thérapeute pratique selon les principes du Protocole MOST.

Collaboration du Dr Angelo Fallu M.D. téléchargement

Le Dr Angelo Fallu M.D., directeur de la Clinique Woodward, s’est impliqué dans la démarche et est convaincu que le protocole aidera les thérapeutes à améliorer l’expérience des patients et optimiser les résultats de traitement. « La conviction de Massothérapie Québec selon laquelle les massothérapeutes, comme tous les professionnels de la santé, puissent se doter d’un guide de bonnes pratiques cliniques et d’un protocole de traitement formel est bel et bien fondée. La publication du Protocole MOST est certainement une avancée pour la diffusion de la massothérapie comme option de traitement pour les professionnels de la santé et les patients qui souhaitent obtenir les meilleurs résultats » a-t-il affirmé.

Un apport significatif à l’uniformisation des traitements des massothérapeutes

Le Protocole MOST propose un ensemble de pratiques d’excellence sur lesquelles les massothérapeutes peuvent baser leurs traitements. De manière plus concrète, le protocole vise à assurer aux patients :

  • une prise en charge professionnelle;
  • une analyse thérapeutique approfondie;
  • des techniques de massothérapie reconnues;
  • une réduction optimale du stress et des tensions musculaires;
  • des conseils judicieux et personnalisés;
  • un suivi sur mesure, adapté à leur condition.

À l’instar des professions de la santé, le secteur de la massothérapie au Québec compte désormais sur un protocole reconnu permettant d’uniformiser et d’encadrer la discipline. Massothérapie Québec souhaite que le Protocole MOST devienne un guide de conduite similaire au guide ALDO utilisé par les médecins et un outil de référence pour les massothérapeutes du Québec et leurs collègues canadiens.

Consultez le document de présentation du protocole contenant le texte complet du Dr Angelo Fallu M. D. ainsi que plusieurs informations complémentaires.